Migrants
Acrylique sur toile
manchot
Je pars pour ne pas arriver. Partir c’est possible mais arriver, non. Jamais on n’arrive, on continue à partir, chaque jour. On recommence chaque matin à partir, pour toujours. Revenir, on peut mais c’est difficile. Arriver, on ne peut plus. C’est fini. Mais le sait-on quand on part ?